5 choses à vérifier avant d’acheter un casque de moto

avril 25, 2017

Le casque de moto est l’élément de protection vital. Lors de la chute, la tête du motard touche le sol 9 fois sur 10. Son choix doit donc être très réfléchi et étudié avec minutie. Dans tous les cas, vous devrez veiller à son homologation par la norme européenne ECE 22.05.

Voici 5 choses auxquelles vous devrez porter votre attention lors de son achat.

 

1 – La taille du casque de moto

Votre casque doit être adapté à votre tour de tête. Donc pour le choisir, vous devez mesurer la circonférence de votre crâne. Cette mesure se prend 2,5 cm au-dessus des sourcils. Vous devrez vous conformer au tableau de correspondance des tailles entre la vôtre et celle du fabricant. Au début, le casque serre toujours un peu, mais pas au point de faire mal ! Mais avec le temps, les mousses se tassent et le port du casque devient plus agréable.

 

2 – Le poids du casque de moto

Le poids du casque est un critère important lors de son choix afin de réduire les douleurs musculaires au niveau du coup ou même des lésions sur les cervicales.

Il dépendra surtout du matériau utilisé. La coque en fibre de carbone ou de verre, est une option qui permet d’alléger considérablement la masse, donc son port est plus confortable sur un long trajet.

 

3 – Le confort intérieur du casque de moto

Porter un casque ne doit pas être une contrainte. Les fabricants ont donc tout mis en oeuvre pour améliorer votre confort et pouvoir le supporter davantage.

Étant en contact avec votre peau et vos cheveux, et pour des questions d’hygiène, il faut veiller à ce que la coiffe et les mousses de joues soient amovibles pour pouvoir être lavées. Elles sont souvent anti-allégéniques et anti-acariens pour éviter les moisissures et odeurs de sueur.

Le système de ventilation est un point important du confort et est loin d’être un simple détail. Pour le casque intégral ou modulaire, cette option est à regarder de très près. Il permet d’éviter la buée et la surchauffe avec les fortes chaleurs.

 

4 – L’écran du casque de moto

L’écran du casque est un véritable pare-brise. Il vous assure une protection contre la lumière, la poussière, les gravillons, le vent et les insectes

Des solutions anti-buée sont également mises en place pour ne plus obstruer la vision. La solution chimique est la plus économique. Elle consiste en l’application d’un traitement anti-buée sur sa surface. La deuxième, bien plus efficace, est le double écran Pinlock. Le système Pinlock est un système anti-buée, une sorte de double vitrage qui se pose sur l’écran et absorbe l’humidité ambiante.

Face au soleil, l’écran teinté de votre casque ou encore un écran photo chromatique est une solution efficace. Pour rappel, les écrans noirs ou les écrans iridium sont formellement interdits sur la route.

 

5 – Le système de serrage

La boucle automatique (qui se « clipse » simplement, mais qui avait tendance à se déserrer sans que l’on s’en aperçoive) tend à disparaître, laissant sa place à un système de boucle micrométrique. C’est le système le plus répandu. Rapide, il suffit d’insérer la languette crantée dans un système de verrouillage.

La boucle double-D est le système d’attache le plus sûr. Il résiste à l’arrachement. D’ailleurs, c’est le système utilisé sur les circuits.

Mais dans tous les cas, le système de serrage devra être conforme à la norme ECE 22.05, gage de votre sécurité. Afin de faire votre choix allez sur centrale-du-casque.com pour un choix varié de casques de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *