Abeilles domestiques et abeilles sauvages, quelles sont les différences ?

novembre 29, 2019

Quand on entend le mot « abeille », on a tendance à penser qu’il n’a qu’une seule espèce. Cependant, il en existe plusieurs dans le monde entier. Les deux principales distinctions sont les abeilles sauvages et les abeilles domestiques. Mais quelles sont les différences entre les deux ? Nous allons le voir ensemble dans cet article.

Abeilles domestiques

La première différence est que ce n’est pas toutes les abeilles qui produisent du miel. En effet, il n’y a que deux espèces qui en produisent et elles sont toutes des abeilles domestiques. Apis Mellifera est le nom scientifique donné aux abeilles à miel.

Elles sont généralement plus agressives. Elles possèdent un dard qu’elles utilisent pour se défendre. De nombreuses personnes sont allergiques à leurs piqûres. Par ailleurs, elles peuvent entrainer la mort d’un humain si elles sont nombreuses.

L’abeille domestique est très bien protégée. Les abeilles en générale sont en voie d’extinction. Cependant, l’Apis Mellifera est mieux protégée, car elle contribue fortement au développement économique de nombreux pays.

Ces abeilles travaillent en colonie. C’est-à-dire qu’une ruche peut contenir entre 5000 et 7000 abeilles. Elles sont toutes sous l’ordre d’une reine qui se charge de féconder les œufs. Celle-ci s’accouple avec un faux bourdon pour les pondre. Le reste de la colonie est composée des ouvrières.

Abeilles sauvages

Les abeilles sauvages ne produisent que peu de miel. Cette quantité est juste destinée à nourrir leurs larves. Elle n’est donc non commercialisable. Ce qui fait que les abeilles sauvages n’intéressent pas beaucoup.

La plupart des abeilles sauvages ne sont pas agressives. Ils piquent rarement les humains sauf si elles se sentent réellement en danger. De plus, contrairement aux abeilles domestiques, elle ne meurt pas après avoir piqué. Cela s’applique principalement aux bourdons.

Les abeilles sauvages sont négligées. En effet, contrairement à l’abeille domestique, elles sont moins protégées. La raison est qu’elles ne jouent pas de rôles directs dans l’économie mondiale. Même si toutes les abeilles sont généralement en voies de disparitions, l’abeille sauvage et la plus menacée.

Cependant, cela comporte une grande erreur de la part des humains. Même si elle ne produit pas de miel et qu’elle n’intervient pas dans la pollinisation des fleurs à fruits, elles assurent la majorité de la pollinisation. La raison est que les abeilles domestiques sont occupées dans la production de miel et n’a pas beaucoup de temps pour se consacrer à la pollinisation. Sans les abeilles sauvages, beaucoup de plantes ne pourraient se reproduire. Ce qui entrainera la disparition de plusieurs espèces de la faune et de la flore.

Ces abeilles œuvrent solitairement. Chacun se déplace comme bon lui semble. Ainsi, elles vont de fleur et fleur sans but. Contrairement à l’abeille domestique qui le fait dans le but d’être plus productive.

Conclusion

Pour conclure, on peut dire que les abeilles domestiques et les abeilles sauvages sont très différentes. Ils n’ont en réalité que quelques points communs. Ils interviennent dans la pollinisation des fleurs.

Les abeilles domestiques sont des espèces protégées contrairement aux abeilles sauvages. Ce qui fait qu’elles sont plus vulnérables à l’extinction. Pourtant, leurs disparitions entraineront un fort déséquilibre de l’écologie qui risque de faire disparaitre de nombreuses espèces. Cela peut toucher les animaux comme les plantes.

Enfin, ce sont des insectes peu dangereux, car elles sont plus douces que les abeilles domestiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *