Tout ce qu’il faut savoir afin d’estimer vos revenus si vous passez au portage salarial

mai 8, 2017

A mi-chemin entre l’entrepreneuriat et le salariat, le portage salarial désigne un mode de travail qui permet de bénéficier à la fois des privilèges du statut de salarié classique et des avantages d’une activité professionnelle indépendante. Cette forme d’emploi peut s’avérer être un choix judicieux pour tester votre marché si vous avez l’intention de créer votre propre entreprise. C’est également une astuce efficace pour trouver un emploi CDI chez un de vos clients. Mais si beaucoup choisissent aujourd’hui d’opter pour le portage salarial, c’est aussi afin de mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle. Il permet notamment de travailler à domicile.

Être consultant en portage salarial, c’est donc être salarié d’une société de portage salarial. Cette dernière gèrera vos formalités administratives et votre comptabilité. Elle vous versera un salaire selon les honoraires que vous avez facturés durant le mois. Et comme tout salarié, vous serez bien inscrit au régime général de la sécurité sociale et jouirez d’un droit au chômage. Vous pourrez même bénéficier de primes.

En parlant de revenus, voici justement comment vous pouvez estimer votre rémunération si vous vous lancez dans le portage salarial.

 

Comment calculer son salaire en portage salarial ?

Pour estimer facilement votre revenu net en portage salarial, il faut que vous connaissiez votre chiffre d’affaires (CA). Ce qui est facturé à vos clients, TVA non incluse, représente votre chiffre d’affaires hors taxes (CAHT). C’est avec ce dernier que sera calculé votre salaire brut, et puis ensuite, votre salaire net.

Votre salaire net représente en moyenne 53% de votre chiffre d’affaires hors taxes, selon les frais générés par votre activité, et une fois que la société de portage ait déduit les frais de gestion, les charges patronales, ainsi que les charges salariales. Quant au salaire brut, celui-ci tourne normalement autour de 64% de votre chiffre d’affaires hors taxes. Il inclut notamment la provision pour congés payés et la prime de vacances. A cela s’ajoute la prime de précarité pour les CDD.

Vous avez la possibilité de vous faire rembourser les frais professionnels liés à votre activité. Ce sont les dépenses que vous avez réalisées dans le cadre de l’exercice de vos fonctions (équipements informatiques, fournitures de bureaux, documentation, etc.). Il suffit pour cela de les justifier. Vous pourrez ainsi améliorer le rapport chiffres d’affaires/salaire net.

 

Un simulateur en ligne pour estimer vos revenus en portage salarial

Avant de négocier votre salaire en portage salarial, il vous faudra d’abord évaluer et simuler vous-même vos revenus. Pour ce faire, n’hésitez pas à recourir à l’aide d’un site spécialisé, notamment un simulateur de revenus dans le cadre d’un portage salarial.

Deux modes de calculs sont souvent proposés sur ce genre de site. Vous avez la possibilité de calculer votre salaire en indiquant le montant des honoraires que vous souhaitez réaliser pour une mission donnée. Et si vous indiquez directement la rémunération souhaitée, le simulateur calculera les honoraires qu’il vous faudra négocier auprès de votre client. Il existe même des sites qui permettent d’obtenir une simulation de fiche de paie complète afin de comprendre la méthode de calcul des revenus nets en portage salarial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *